accueil
peindre
livres
projets
bio
actualite
actualite
haut
copyright
mentions légales
politique de cookies
politique de confidentialité
webdesign: espacioazul.net
en
actualite
de
Je pratique la peinture et non la rhétorique.

Je ne pense pas l’art et la peinture, puis je peins.

Je vis, je peins, puis je pense la peinture, l’art, le monde, ma vie.

Le fait d’avoir des repères dans la grotte Chauvet, à Louxor, au Fayoum, chez Giotto ou chez

Fra Angelico sont un héritage qui se transmet par le corps, et non un concept intellectualisé qui guiderait le bras au-delà des siècles.

La rhétorique n’est donc ni mon moyen d’expression, ni mon mode de vie. J’ai, depuis toujours, vécu en solitaire.

Le doute m’a longtemps fait hésiter à montrer mon travail que je ne sentais pas assez mûr.

Maintenant, je vois qu’il se rapproche de l’intime de mon être. Je perçois que le travail commence à produire du sens par le fait que la langue picturale que mes mains inventent chaque jour entre en cohérence avec ce que je ressens du monde et de moi-même. La peinture comme l’écriture sont des processus qui me permettent, par la mise en place d’une trace, d’une figure, de me déposséder d’un souvenir, d’une émotion, et d’en laisser émerger une nouvelle, encore inconnue.

Je lis Sade à seize ans, puis je dévore la littérature et m’intéresse en particulier au journal. Les peintures de la grotte de Lascaux, ainsi qu’en Égypte celles des tombes de la vallée des rois, et celles des artisans non loin de Louxor, laisseront une empreinte durable sur mon imaginaire.

Je m’intéresse à l’homme, et à ses enfermements. Les silhouettes sans visage tentent de faire apparaître les contraintes intérieures ou extérieures qui s’opposent au libre exercice de l’être. La question posée est donc celle de l’identité, des racines et des conditionnements de l’individu.

Dans quelle mesure les technologies dites « de réseaux sociaux » favorisent-elles les enfermements, le repli sur soi ? L’écran, et non le visage, est l’interface privilégiée de la rencontre virtuelle. La pratique de la peinture permet le face à face avec soi-même, et donc avec l’autre, dans un temps nullement travesti par une machine. De ce travail naissent des visages et des têtes, comme une suite d’autoportraits.

Le projet sur les mythologies s’inscrit dans cette recherche. Il me permet de revisiter certains mythes anciens et de les confronter à ceux que nous construisons aujourd’hui, et qui peuvent à leur tour devenir superstition, croyance. Ils sont alors aussi des enfermements et parasitent l’accès aux racines profondes de l’être.

Les livres d’artiste uniques sont mes laboratoires. Ils sont constitués de cartons d’emballages récupérés. Les pages découpées sont reliées par une bande de tissu. Peintures, textes et collages s’y juxtaposent. Les textes tapés à la machine ou écrits à l’aide de chablons naissent dans l’instant. C’est un premier jet qui n’est que très rarement modifié, à l’instar des éléments collés et peints. La série des livres d’artiste en carton a débuté en 1999 au Caire, lors d’une résidence artistique.

Né à Bienne, originaire du Noirmont, Laurent Guenat vit aux Bayards et travaille aux Verrières dans le Jura suisse. À deux reprises, il s’est vu attribuer un atelier d’artiste par la ville de Bienne. En 1999, il a obtenu la bourse de la Conférence des Villes suisses en matière culturelle (ville de Bienne) pour une résidence de six mois au Caire (Égypte). Il est membre de Visarte Neuchâtel.


Presse

2016 .Blog "lelittéraire" "Celui qui se bat - Entretien avec Laurent Guenat", Jean-Paul Gavard-Perret (F) > blog
.......... Blog "lelittéraire" Jean-Paul Gavard-Perret (F) > blog

2015 .Blog "De l'art hélvétique contemporain" Jean-Paul Gavard-Perret (F) > blog
.......... Beat Selz (Galerie Selz - art contemporain, Perrefitte, CH - www.selz.ch - > PDF

2014 .Performance Cave de la Chaufferie, Couvet, CH, C. du V-d-T > JPG

2013 .Blog "De l'art hélvétique contemporain" Jean-Paul Gavard-Perret (F) > blog

2012 .Vernissage CD Fabelsaft, Courrier de Genève (F) > JPG

2008 .Verborgene Teile, Bieler Tagblatt (D) > PDF
.......... Parties cachées, Journal du Jura (F) > PDF

2003 .Das Grabmal der Sprachen, Bieler Tagblatt (D) > JPG
.......... Tombeau des langues, Journal du Jura (F) > JPG
.......... Die Völlerei, Bieler Tagblatt (D) > JPG

2002 .Hymnes à la nuit, Journal du Jura (F) > JPG
.......... Hymnes à la nuit, Bieler Tagblatt (D) > JPG

2001 .Travail en résidence, Kaisersberg, L'Alsace (F) > JPG

2000 .Exposition personnelle Empreinte, Quotidien Jurassien (F) > JPG

1998 .«Variations instantanées», Fabrizio Scaravaggi, Passages no 25, 1998 (F: > p.1 - > p.2 ) (D: > p.1 - > p.2)